Par la Cour Martiale, G. Kayibanda fut condamné à mort le 26 Juin 1974, avec sept autres détenus politiques. Cette peine sera commuée en détention à perpétuité par Arrêté présidentiel N°141/04 du 19 Juillet 1974. Le 11 Septembre 1974, Grégoire Kayibanda sera autorisé à poursuivre sa détention en résidence surveillée à...